La Compagnie du Porte-Voix


La compagnie du Porte-Voix crée des spectacles de théâtre musical qui s’inscrivent dans une recherche pluridisciplinaire mêlant voix, rythme, mouvement, images… Depuis plusieurs années, elle développe un travail en direction des très jeunes enfants dans un langage sensoriel et poétique interrogeant les thèmes à la fois philosophiques et esthétiques du rapport de l’homme à la nature. Ces créations questionnent le monde symbolique et sensible à la recherche d’une poésie de la matière, pour un théâtre d’images ouvrant les portes de l’imaginaire.

La compagnie crée des formes théâtrales destinées à un large public à partir de 4 ans, mêlant images et sons, espace en transformation, rythmes et corps en mouvements [Primo Tempo, Quatuor à Corps]. Elle propose également des petites pièces légères, créées au contact des enfants lors de résidences en crèches, conçues pour être jouées dedans ou dehors, sur les plateaux de théâtres, dans les crèches, médiathèques [Boucle d’O, Piccoli Tempi, Le P’tit Quinquin, Rêves de Pierre…]. Enfin elle invente des formes de théâtre de paysage, promenades artistiques en prolongement de ses spectacles en salle, qui interrogent le lien entre l’espace du théâtre et l’espace extérieur. Elles s’adressent à tous les publics, dès le plus jeune âge, et mettent à contribution les spectateurs qui deviennent partie intégrante des images et sons qui sont créés : Primo tempo... en plein air, Quatre à Quatre [en prolongement de Quatuor à Corps].

Le répertoire de la compagnie a été diffusé un grand nombre de fois dans toute la France, sur l'Ile de la Réunion, au Portugal, au Québec, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et en Algérie, et est régulièrement invité dans d’importants festivals jeune public tels que MéliMôme [Reims], Premières rencontres européennes [Val d’Oise], Théâtre à Tout Age [Quimper], Momix [Kingersheim], Ribambelle [Blainville], Escapades [Paris], Petits et Grands [Nantes], l’Echappée Belle [Blanquefort], Festival Les Francos- Théâtre du Mantois en Yvelines, Babelut [Neerpelt], Ideklic [Moirans en Montagne]… et participent aux saisons culturelles de nombreuses municipalités, théâtres, scènes nationales et conventionnées [exemples non exhaustifs de structures labellisées ayant accueilli les spectacles en diffusion : la Cité de la Musique à Paris, l’Etoile du Nord à Paris, le Théâtre Antoine Vitez- Scène Conventionnée d’Ivry sur Seine, le Centre Culturel Paul Baillart- Scène Conventionnée de Massy, la Maison de la Musique- Scène Conventionnée à Nanterre, l’Apostrophe- Scène Nationale de Cergy Pontoise, La Barbacane- Scène Conventionnée de Beynes, la Filature- Scène Nationale de Mulhouse, la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre, L’Arc- Scène Conventionnée de Rezé, le Théâtre du Préau- Centre Dramatique Régional de Vire, le Centre Culturel Jean Gagnant- Scène Conventionnée de Limoges, Le Théâtre des 13 Arches- Scène Conventionnée à Brive, l’Arche- Scène Conventionnée de Béthoncourt, le Nouveau Relax à Chaumont, les Bambous- Scène Conventionnée de St-Benoit sur l’Ile de la Réunion …]

De nombreux projets culturels incluent à la fois représentations, ateliers liés aux spectacles, formation des adultes. Ils permettent d’inscrire plus profondément le travail de la compagnie auprès des différents publics : enfants, personnel de la petite enfance ou de centres de loisirs, enseignants, parents...
En 2006, la compagnie est contactée par le Centre de Formation des Musiciens Intervenants de l’Université d’Orsay pour mettre en place un module de « création et mise en scène de petites formes de théâtre musical pour jeunes enfants ». Cet enseignement, intégré au cursus des étudiants en première année de formation du DUMI, est depuis, dirigé chaque année par la compagnie.

www.leportevoix.fr

Historique de la compagnie

La compagnie du Porte-Voix est née en 1998 de la rencontre d'artistes venant d'horizons différents : musique, théâtre, arts plastiques, littérature, avec pour projet la création dans le domaine du théâtre musical. Les premières pièces sont créées par Florence Goguel et Hestia Tristani, toutes deux musiciennes et comédiennes. En 2010, Hestia Tristani fonde la compagnie du Loup-Ange, et Florence Goguel poursuit l’aventure du Porte-Voix
La compagnie a donné naissance à plusieurs formes mêlant des disciplines aussi bien musicales que corporelles et théâtrales : Clémence chérie, au lit [1998], conte lyrique pour enfants d'après Christian Bobin ; Le Cabaret des Muses [2001], théâtre musical tout public. A partir de 2003, Florence Goguel et Hestia Tristani développent un travail de création en direction des très jeunes enfants, dans un langage sensoriel et poétique : A l'eau de Rose [2003], Gong ! [2005], Passage [2007]. Dans ces pièces, le travail scénographique s’affirme, mêlant matières organiques et instruments de musique choisis autant pour leurs potentiels scéniques que musicaux, issus des lutheries traditionnelles ou inventés par des luthiers contemporains.

Alors que la compagnie est accueillie en résidence à la Maison du Théâtre et de la Danse d’Epinay sur Seine avec le soutien du Conseil Départemental de la Seine Saint-Denis [2009-2012], deux petites formes sont créées, destinées à être jouées à la fois dans les théâtres et les structures petite enfance : Ronde, de Hestia Tristani [2009] et Rêves de Pierre, de Florence Goguel, créée en 2010 avec le soutien du Conseil Départemental du Val d’Oise dans le cadre du Festival Premières Rencontres en Val d’Oise- Acta. Cette première pièce solo de Florence Goguel interroge le lien symbolique et esthétique de l’homme à la nature. Elle est créée avec Martha Rodezno [regard chorégraphique et mouvement sensoriel] et Marlène Rocher [costumes et décors textiles], partenaires importantes de la compagnie.

En 2012, Florence Goguel crée à la MTD d’Epinay sur Seine Primo Tempo, le temps qu'il fait, le temps qui passe, poème visuel et musical à partir de 4 ans qui met en scène un trio de nomades chasseurs-cueilleurs de sons s’exprimant dans un langage imaginaire intemporel. Ce spectacle marque un tournant dans l'orientation du travail de la compagnie en s'ouvrant à de plus grands plateaux, en s'adressant à un public plus familial et en collaborant avec de nouveaux artistes [Gonzalo Campo, Bérengère Altieri-Leca, Frédéric Obry] et une nouvelle équipe technique. Primo Tempo est décliné en une version plein air, théâtre de paysage déambulatoire dans lequel les différents espaces naturels sont habités comme autant de lieux scéniques, ainsi qu'en une forme légère en solo destinée à la toute petite enfance, Piccoli Tempi. Ces deux formes sont créées dans le cadre du Festival 1, 9, 3 Soleil!

En 2013, Florence accompagne l'adaptation pour la petite enfance du duo Tuba danse de la danseuse Bérengère Altieri-Leca et du tubiste Pascal Rousseau, qui inspirera ensuite le duo Okami, réunissant la danse, le papier et la contrebasse [Bérengère Altieri-Leca et Frédéric Marty].

En novembre 2014, elle créé avec son équipe Quatuor à Corps dans le cadre du Festival théâtral en Val d’Oise, proposant une réflexion sur l'art abstrait à travers le lien entre son/mouvement/image. Quatre interprètes, danseurs, musiciens, chanteurs, comédiens, explorent les notions de contrastes et de nuances, de lumière et d'ombre, de vide et de plein. Le travail de la lumière et du son rencontre celui d’une architecture en mouvement porteuse d’images.

La compagnie alterne des créations destinées au théâtres et des petites formes plus légères : le duo vocal Le P’tit Quinquin est créé en 2015 par Florence Goguel et Frédéric Obry, compositeur et regard extérieur de Primo tempo et Quatuor à Corps, membre de la Cie Zic Zazou et directeur artistique de la Waide Cie. En janvier 2016, est créé avec Florian Allaire Boucle d’O, duo petite enfance sur le thème du cycle et de l’eau, coproduit avec la Cie A tous Vents [Puy de Dôme].

En 2016, la compagnie est accueillie en résidence à l’Espace 93 de Clichy sous Bois avec le soutien du Conseil Départemental de Seine Saint-Denis, autour d’un projet tourné vers la petite enfance avec l’accueil de plusieurs spectacles [Quatuor à Corps, Rêves de Pierre], un vaste projet d’actions culturelles auprès de la Maison de l’Enfance, et la création d’une version « lumières de théâtre » de Boucle d’O. Au printemps 2016 est créé Quatre à Quatre, déclinaison hors les murs de Quatuor à corps, dans le cadre d'une résidence territoriale à Drancy, au Parc et Château de Ladoucette, avec le soutien du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis.

Florence Goguel avec la Cie du Porte-Voix est artiste associée au Théâtre du Beauvaisis/ Scène Nationale de l'Oise en préfiguration, dirigée par Xavier Croci [2016-2019]. Timée ou les semeurs d’étoiles, qui célèbrera l’art dans la nature et marquera les 20 ans du Porte-Voix, y sera créé en novembre 2017.

Crédit photo: Ivan Siret