BOUCLE D'O


Création Janvier 2016

Poème visuel et musical de 6 mois à 6 ans
Conception et interprétation: Florian Allaire et Florence Goguel
Une coproduction Compagnie du Porte-Voix / Compagnie A Tous Vents
Regard chorégraphique: Martha Rodezno
Regard extérieur: Marc Doumèche
Costumes et décor textile: Marlène Rocher
Création lumières: Patrice Balandreaud
Avec la complicité de Frédéric Obry
Durée : 30' environ

Technique:
Jauge : 80 personnes à affiner selon les salles, 60 pour la petite enfance
Plateau: 5 m x 6 m, spectacle autonome, légère conduite lumière [obscurité nécessaire]


Boucle d'O - teaser 4' from Compagnie du Porte-Voix on Vimeo.


Deux artistes se rencontrent dans un langage de corps, de voix, de rythmes et d’images pour interroger ce qui tourne dans notre monde, du cycle et de la boucle, du rouage et de la roue.
De la manivelle à la rondeur du tambour, de la force centrifuge à la spirale, les formes et les mouvements résonnent avec les jeux d’eau et les rythmes composés. La poésie s’invite pour faire sonner les mots comme des notes de musique, ou comme si le cercle de la lettre « O » se remplissait d’eau…
A travers le symbole de l’eau et du cercle, les deux artistes interrogent le cycle de la vie, la construction de l'identité à travers son propre reflet et la relation à l'autre.
Un spectacle à partager entre petits et grands, de la perception des cycles au plaisir de « boucler la boucle » ensemble.



Ce projet est né de la rencontre de deux artistes impliqués chacun dans la création de pièces de théâtre musical en direction du très jeune public. Cette rencontre s’est faite sous le signe de l’engagement auprès des tout-petits lors d’un moment d’échange au cœur de l’Auvergne réunissant des spécialistes de la petite enfance à Polignac [Enfance et Musique…]. Florence Goguel présentait son spectacle Rêves de Pierre et le travail de sa compagnie, le Porte-Voix, Florian Allaire était co-organisateur et venait de créer Pousse-Caillou. Par la suite, Florian Allaire fait appel à Florence Goguel pour la mise en scène de Brin d’Air, spectacle de sa compagnie, A tous vents.
Du plaisir à travailler ensemble au plateau, à improviser, chercher, est née l’envie de partager un projet réunissant les deux artistes sur scène. Prendre aussi le pari de confronter deux univers artistiques forts, de se nourrir de ces richesses à partager, relevant de la musique, du théâtre, des arts plastiques.



Au départ de ce poème musical et visuel, une simple lettre : le « O ». Le rond de l'« O », les ronds dans l'eau, le cercle, la spirale… Tout ce qui évoque la forme, la matière, les sons de ce « O » pluriel se décline dans un échange rythmé entre les deux interprètes : corps, voix, musique, images. Florence Goguel et Florian Allaire, tous deux musiciens et comédiens, partagent sur scène une même envie, une même intention : faire résonner chez le tout-petit quelque chose d'essentiel, propre à lui. Un spectacle ouvert que l'on partage avec les plus jeunes car il laisse l'imaginaire vagabonder.
TT Sélection Télérama Sortir - Françoise Sabatier Morel

Un après-midi pluvieux de juin je me suis retrouvée dans la petite salle du Théâtre Antoine Vitez, d’Ivry, entourée de tout-petits. J’ai partagé avec eux mon émerveillement.
Sur scène, deux musiciens-comédiens jouent avec les sons, les sons de l’eau, des grands tambours, des petits bols, et j’en passe, avec une grande finesse. La production sonore, que ce soit avec des objets, des instruments ou la voix, est toujours délicate, quelquefois espiègle, restant dans un registre de douceur, qui captive le public.
Ils évoluent avec beaucoup de grâce avec des moments très acrobatiques, dans des costumes simples et fort jolis, le tout dans des jeux de lumière qui composent le décor et ajoutent un plus à cette ambiance délicate.
L’utilisation de la voix est très variée, avec des chansons à une ou deux voix, des onomatopées, des mots en anglais, même un extrait d’un texte de Gertrude Stein repris par Cage dans Living room music. C’est une idée intéressante, car cela permet de jouer avec les sonorités du langage, sans faire appel au sens des mots.
Les enfants [et leurs parents] étaient captivés par cet univers poétique, dans lequel, heureusement, ils n’étaient pas sollicités pour « participer », comme habituellement, en claquant des mains pour, soi-disant, montrer sa joie.
A la fin du spectacle, pendant que Florian Allaire chantait, Florence Goguel a commencé à faire des petits claquements de langue, que les enfants ont repris. Et quand la chanson s’est arrêtée, la musique de la pluie faite par les enfants a continué, en douceur. Moment magique que les musiciens ont utilisé pour aller se cacher ensemble sous un parapluie imaginaire.
Le public avait du mal à partir, tant nous étions tous dans un état de grâce. Et même si « la vraie eau nous attendait dehors » comme disait un papa, le soleil était dans nos cœurs.

Nous avons vu - ADEM - Cristina Agosti Gherban

Biographies

Florian Allaire, musicien, metteur en scène et responsable artistique de la Compagnie A Tous Vents
Musicien formé à l'Institut d'Etudes Musicales de Clermont-Ferrand, il participe activement au développement de la scène régionale des musiques improvisées. Compositeur et saxophoniste du Mozaïc Quartet, il a notamment présenté sur scène Confluence et Dépaysage, les deux albums originaux de cette formation jazz. Croisant la musique brésilienne et la chanson française auprès de divers groupes, il s'intéresse actuellement aux musiques électroniques et aux paysages sonores.
Musicien intervenant à l'école diplômé [DUMI], il mène des projets artistiques avec des élèves des écoles primaires et maternelles et encadre des actions de sensibilisation aux musiques improvisées en lycées professionnels.
Suite à la mission Culture et Petite Enfance au sein du Transfo, l'Agence Art et Culture en Région Auvergne, il intervient régulièrement en structure d'accueil de la petite enfance, auprès de très jeunes enfants mais aussi en tant que formateur des professionnels de l'enfance [école d'éducateurs de jeunes enfants, école de puériculture...] afin de questionner le rôle de l'adulte auprès de l'enfant-explorateur de sons.
Co-fondateur de la Compagnie jeune public Fleurs de Peau avec laquelle il a joué plus de 1000 représentations des spectacles Fleurs de Peau et Fleur de Sel, il poursuit au sein de la Compagnie A Tous Vents ses recherches artistiques en direction du jeune public, provoque les rencontres avec des artistes d'horizons divers et développe la transmission de son expérience dans le cadre des formations qu'il anime.
www.atousvents.fr

Florence Goguel, directrice artistique de la Compagnie du Porte-Voix, musique et mouvement
Artiste multi-facettes, comédienne et musicienne, compositrice et metteur en scène, Florence Goguel s’attache tout particulièrement au lien entre voix, geste instrumental et mouvement corporel.
Depuis 1998, elle crée avec la Compagnie du Porte-Voix des spectacles de théâtre musical qui s’inscrivent dans une recherche pluridisciplinaire mêlant voix, rythme, mouvement, images [Gong !, Passage, Rêves de Pierre…]. Ces créations questionnent le monde symbolique et sensible à la recherche d’une poésie de la matière, pour un théâtre d’images ouvrant les portes de l’imaginaire. Depuis plusieurs années, la compagnie développe un travail en direction des très jeunes enfants, dans un langage sensoriel et poétique reconnu pour son innovation. Avec Primo Tempo, créé en 2012, puis Quatuor à Corps, créé en novembre 2014, elle s’ouvre à des plateaux plus importants et un public plus large, tout en continuant à explorer des formes « hors les murs » [crèches, médiathèques, plein air…] qui se créent au contact des enfants lors de résidence en crèches [Piccoli Tempi, Tuba Danse, Okami, Le P’tit quinquin...].
Florence Goguel a développé un travail d’atelier et de formation en direction des très jeunes enfants et de professionnels de l’enfance. Elle intervient au CFMI d’Orsay dans la formation des futurs dumistes [musiciens intervenants en milieu scolaire] pour la création de petites formes de théâtre musical.

Coproducteurs : Compagnie du Porte-Voix, Compagnie A tous vents, et Services culturels du Grand Figeac
Avec le soutien du Théâtre des 13 Arches à Brive, du service culturel de Pont du Château, de la ville de Gennevilliers, de la ville de Nanterre, du Conseil Départemental du Puy de Dôme et du Conseil Départemental des Hauts de Seine.

Crédit photos: Pierre-Alain Heydel